PAVANE \\ ppp

"Les émotions c’est très personnel. Je souhaite transmettre des émotions mais je ne pense pas être en capacité d’en maîtriser les transmissions. Chaque morceau est unique, est un projet en soi. C’est une forme à la fois abstraite (la mélodie, la composition) et concrète (les textures, les timbres, l’interprétation). Je trouve que la production de morceaux de musique électronique est proche de l’architecture : tu dois faire un bâtiment avec des portes, des fenêtres, des formes… Ce bâtiment contient des choses intimes mais chacun est libre d’y entrer ou de rester devant à contempler. Ce que je projette personnellement dans mes morceaux, c’est un certain goût pour le grandiose, l’épique, l’aventure, face à la tendresse, la petitesse. Mais je ne dis pas que j’explorerai cela toujours, ça va certainement changer à chaque morceau."

Ça commence par un murmure... PAVANE, dont le premier EP “L’échappée” avait marqué les esprits en 2014, revient avec un nouvel EP “pppp” signé chez Eumolpe Records. 

Derrière son piano et ses machines, PAVANE cherche toujours ses samples chez les grands compositeurs de musique classique moderne française tels que Debussy ou Ravel. Source qu’il retravaille pour l’inviter à prendre place dans ses compositions électroniques. Un titre “pppp” en guise de clin d’oeil au “pianississimo”, nuance indiquée sur les partitions de musique pour préciser à l’interprète de jouer le plus doucement possible. Avec ce titre, PAVANE fait de la notion de dynamique sa signature.

Les flamands roses de la pochette du premier EP ne sont pas très loins. Nous retrouverons leur robe dans le clip du titre « Plumes ». Elles s’envolent dans une forêt captée à l’aube ou au crépuscule, comme sur la pochette de ce nouveau disque.

Ecoutez "ppp" sur Youtube.

  1. Pelléas
  2. Percées
  3. pppp
  4. Plumes